The French Family
Testeur de matos !
Vign_004

 

Résumé vêtements
Résumé de l'animation faite pour le Forum CALC 2012
Comment estimer le poids de son cheval ?

Comment estimer le poids de son cheval ?

Il existe à cet effet plusieurs façons d'estimer le poids d'un gros animal.
La méthode la plus employée et la plus simple est la FORMULE DE CREVAT.
Elle ne présente qu'une marge d'erreur d'environ ±25 kg.

Formule de Crevat : CT³ x 80

CT³= contour du thorax au cube (en mètre)
80 = constante (en kg)


Comment faire ? 

Avec un ruban à mesurer ou une ficelle, mesurer le tour du thorax en
partant du garrot et en suivant le passage de sangle.
Epingles à linge "nature"
Vign_DSC03967
Une branchette coupée en deux et voilà une parfaite épingle à linge.
Infusion de menthe
Vign_DSC03910

Ne pas se priver d'une délicieuse infusion, un peu d'eau chaude et tout simplement de la menthe glanée dans les champs.

 
Vign_DSC04017

Fire Profi et bouilloire la combinaison idéale pour un bon thé.

Thé de gourde
Vign_DSC_0880

Mettre quelques plantes aromatiques (menthe, angélique...etc) à macérer dans l'eau de la gourde. Voilà une boisson légère et facile à faire !

Cuisine bushcraft
Vign_WP_20140525_001

Kid est au top !

Bushcraft
Vign_WP_20140523_001
Breakfast bushcraft
Vign_B3

Cuisson de chaussons de pain banik et bacon piqué sur des bâtons.

Saucisses au feu de bois
Vign_Rando0014
Quelques beans ?
Vign_B5
Allumer un feu
Vign_WP_20140613_004

Avec un Fire Steel  et de l'écorce de bouleau

 
Vign_rando_26

Pains banik cuits au feu de bois

 
Vign_rando_27

Poêlée d'orties aux oignons 

 
Vign_DSC04580

Pain banik aux confitures de fraise & abricot

 
Vign_rando_28

Pommes de terre, oignons & jambon... Pas mal !

Salade facile
Vign_DSC07429

1 boite de haricots (beans)

Cornichons (doux c'est mieux)

Éventuellement 1 oignon

C'est prêt ! Une excellente idée de salade fraiche et rapide  découverte par Gérald & Solenne lors de leur traversée de l'Allemagne. 

 

 
Vign_DSC07420

L'heure du thé, le réconfort en fin de journée 

Bâtonnage
Vign_rando_31

Couper du petit bois : le secret d'un bon feu !

 
Vign_rando_32

"Heureux deux amis qui s'aiment assez pour savoir se taire ensemble."

Charles Péguy

Piqûre de guêpe
Vign_WP_20150817_001

En cas de piqûre (surtout si la personne est allergique) On peut détruire le venin à l'aide de la chaleur : il est thermolabile. Pour cela, approcher une cigarette (sans se brûler). Pour en savoir plus : Conseils guêpes

Thermos
Vign_Rando004

Cette année nous avons repris à notre actif une idée de copains du CALC, qui utilisent un thermos afin d'avoir de l'eau déjà bien chaude pour le café du matin. Ainsi pas besoin de sortir le réchaud, et une bonne optimisation du temps nécessaire pour ranger le bivouac le matin. 

Nous utilisons 2 thermos de 0,75l marque Primus.

 

Une page fourre-tout afin de parler de matériel et de rando’ sous un autre angle.
Bin quoi !?

Matériel vidéo
Vign_h696719-360-360-sony-hdr-cx250-noir

Appareils Photos Numérique

- Sony CyberShot Lens G WX 100

- Sony CyberShot Carl Zeiss

- Nikon 1 J1


Camescope

- Sony HandyCam HDR-cx 250

- Trepied Velbon Ultra Maxi   (990g )

Recettes
Vign_002
Barres de céréales maison

Ingrédients
-1c à s d’huile
-6 c à s de miel (voir plus )
-2 œufs
-150g de flocons d’avoine
-graines et fruits sec au choix (abricots, fraises, noisettes, amandes, noix, raisins secs.. etc. )

Préparation
Dans un saladier battre les 2 œufs.
Ajouter le miel et l’huile, verser le mélange de céréales par-dessus.
Mélanger le tout (on peut patouiller avec les mains )
Verser le tout sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, en tassant bien avec le dos d’une cuillère.
Enfourner env’ 15 mn à 200° (thermostat 7)
Laisser refroidir et une fois bien froid (placer au frigo quelques heures ) découper en barres régulières… Ou pas !
On peut aussi recouvrir la plaque une fois cuite, de chocolat fondu.
Une fois emballées et rangées, les barres se conservent plus d’1 mois sans problème !



Chapatis
Vign_203

Chapatis et salade de pissenlits

Recette des chapatis

- farine
- huile (facultatif mais les chapatis seront plus moelleux)
- sel
- eau

Pétrir longuement les ingrédients, plus la pâte sera pétrie meilleur elle sera.  On peut aussi la laisser reposer quelques heures, elle n'en sera que plus moelleuse. Faire de petites boules de la taille d'une noix, les aplatir entre les paumes des mains en tournant jusqu'à ce qu'elles soient devenues les plus fines possible.
Les faire cuir de chaque côté sur la braise ou dans une poêle.

Chaussons aux fruits
Vign_218

Même recette que pour les chapatis. Une fois la galette réalisée, placer au centre des morceaux de fruits , les couper s’ils sont trop gros. Repliez et soudez soigneusement les bords afin d’éviter que le jus ne s’échappe durant la cuisson.
Faire cuire sur les braises ou à la poêle.

Pain Banik
Vign_DSC03936

 

Ingrédients


2 tasses (240 gr) farine
1 sachet de levure chimique
1 pincée de sel
1 c. à soupe d'huile d'olive
1 c. à soupe de sucre
Sucre vanillé
1 tasse (250 ml) d'eau

Brasser le tout, pétrir un peu.  Faire cuire dans une poêle ou sur une pierre du feu jusqu'à doré.
Le pain banik est un pain traditionnel amérindien amené en Amérique par les écossais. À l'époque de la traite de la fourrure, les commerçants amenèrent la recette de la galette aux Autochtones qui l'ont adapté à leur mode de cuisson.
Banik oeuf & bacon
Vign_B1

Pain Banik mis en chausson et fourré avec un œuf, du bacon et un peu de fromage. 

Organisation d'une journée
Vign_DSC_1297

 


Les questions que l’on nous pose les plus souvent sont : vous n’avez pas trop mal aux fesses (celle-ci étant la numéro Uno !) et comment vous vous organisez ?

Et bien l’une répond à l’autre puisque non nous ne souffrons pas du postérieur puisque nous nous organisons !

Appliquant en cela les conseils d’Emile Brager au pied de la lettre, nous rythmons notre journée ainsi :

- Levé tôt afin de parvenir tôt à l’étape du soir et pouvoir trouver un bivouac gastronomique pour nos Gros.

- Départ aussi rapide que possible (grosso modo 1H30 à 2H pour nous préparer et tout plier)

- Nous marchons 10 minutes, 1/4 d’heure afin de mettre tout en place.

- Nous montons 1 heure puis nous marchons à nouveau 5 ou 10 minutes, rythmant la journée ainsi. : A cheval 1 heure, marche 10 minutes…etc.
 Sauf en cas de descente qui sont systématiquement faite à pied afin d’épargner les dos.

- Une pause courte (env 1 heure) à la mi-journée, qui nous permet de reposer les Gros qui sont toujours déchargés mais non dessellés.  Ils en profitent pour dormir et nous pour manger un brin.

- Nous repartons suivant le même rythme que le matin, et nous finissons l’étape aux alentours de 16 heures ce qui nous permet d’avoir du temps afin de trouver un endroit idéal pour nos Gros (idéale signifie avec BEAUCOUP d’herbe !)

- Comme nous sommes 4 c’est facile, notre groupe se scinde en 2 équipes : l’une qui monte la clôture électrique afin de faire un vaste paddock pour les poilus, l’autre qui décharge les Gros, leur fait un pansage voir une douche si le temps et l’eau à disposition le permet. Ceux qui ont terminés en premier commencent à monter la tente. Rapide et efficace.

- Les Gros sont lâchés puis tandis qu’ils commencent à brouter et se rouler nous finissons d’installer le bivouac. Ensuite abreuvement des velus et distribution du grain-qui-fait-plaisir (le grain de l’amitié comme dit Emile)

Et voilà !

Nous marchons TOUJOURS au pas qui est l'allure de la rando' si on souhaite revenir avec des chevaux en bon état. Seul les traversées de routes sont faites au trot , pour le reste on va lentement  : "chi va piano, va sano e va lontano "  ( « qui va doucement, va sainement et va loin »)
Nous faisons en général des étapes entre 20 et 30 km, la bonne moyenne étant de 25 km. Jamais plus de 30 afin de ne pas fatiguer les équipiers humains ou équins et toujours garder de l'énergie sous le pied, ce qui permet d'enchainer les journées sans fatiguer. Voir  les conseils donnés par Emile P 277 Techniques du voyage à cheval.
Nos chevaux fonctionnent entre 6 et 7 km/heure.

Nos chevaux sont le moins chargés possible (entre 10 et 15 kg bagagerie comprise) appliquant en cela la philosophie des Marcheurs Ultra Legers : moins on porte mieux on se porte !
Ainsi Bibi notre cheval de bât porte au maximum 57/58 kg bât & harnais compris. Cela nous a permis d'effectuer l'été dernier 900 km et revenir sans avoir eu aucun bobo, ni gonfle ni rien d'aucune sorte, nos Gros ont gambadé !
Améliorations

Les améliorations à faire… Ou à venir, autre qu'en sellerie/harnachement and co'

Vêtements

- Nous avons testé l’an dernier avec succès les tee shirts en laine de mérinos. A la fois thermique et bienheureusement absorbeurs d’odeurs (une bénédiction en rando’ …) ils se lavent et sèchent en un clin d’œil. Fort de ces retours positifs nous partirons donc cette année avec :
- 1 tee shirt manche courte et 1 zippé manches longues (Techwool Zip chez Décathlon) Maintenant quid de la provenance de la laine : museling or not ? Rien n’est précisé à ce sujet…

- Côté veste j'ai trouvé de très bonnes polaire de la marque The North Face (et en solde ça ne se refuse pas !)

- Les sous-vêtements sont aussi un sujet sensible : il me faut trouver des shorty ou boxer en synthétique sans couture mal à propos ! 

Popotte

- C’est avec joie que j’annonce l’arrivée d’assiettes en alu, une bouilloire ( Optimus 1,5 l ) ainsi qu’une poêle MSR.

 http://www.randonnees-au-feminin.com/
 
Notre gestion de l’alimentation est complétement à revoir (du moins en rando’) nous allons donc tenter de remédier à ce problème. Le fait de pouvoir bénéficier d’un peu plus de volume grâce au bât, va nous permettre d’avoir plus de denrées, plus variées et pour quelques jours.
Bien entendu les MUL sont une mine d’idées :

 http://www.randonner-leger.org/forum/viewforum.php?id=24

Sans compter François Couplan (la terreur de mes garçons !)

 http://www.couplan.com/fr/boutique/boutique.php

Pratique
Vign_715003

A l’usage je me suis aperçue que laver les fringues bien hum hum avec un bout microscopique de savon de Marseille ça ne le fait pas des masses, en particulier à l’eau froide des rivières… Turlupinée par ce terrifiant problème (mais oui !) une randonneuse aguerrie m'a suggéré de trouver un tube de lessive en gel. Excellente idée ! 

Spécial filles !
Vign_coupe-mentruelle-mooncup

Test concluant d'une mooncup.
Pour en savoir plus :


 http://www.easycup.fr/

Les multiples usages de la résine

Très intéressante vidéo sur les divers emplois de la résine de pin (savon, colle...etc)

 
Vign_rando_29

 

 

 

Le pétrole fait voyager loin, mais rétrécit  l'horizon. Gauz

Tarp

Tarp en ponchos pour préserver du soleil, mais oui !

Vign_rando_30
Tarp bis

Tarp en extension de la tente afin d'abriter de la pluie.

Fabrication : 2 ponchos armées allemande assemblés, longes d'attaches & branches.

Vign_DSC04373
Rangers armée Française

Test de l'été : les rangers Mle 1947. Essai des plus concluant.

Trouvés (encore) à : La Tranchée Militaire

Vign_rangers-marron-armee-francaise-annees-70
Rangers bis

Les rangers en situation : à cheval confort et discrétion.

Vign_rando_33
Une table !
Vign_WP_20150717_15_04_16_Pro

Les caisses de bâts se transforment en table, facile non ?! 

Sac à dos

Pour le ravitaillement, nous avons 2 petits sac à dos pliables. C'est très pratiques, une fois pliés ils ne prennent quasiment pas de place et offre un bon volume pour les courses.

Vign_Rando_003
Bâches & co'
Vign_W1

Les guérilleros n'ont pas débarqués, c'est juste le grand nettoyage de nos bâches de selle et de nos ponchos.

Nos couteaux et pourquoi
Vign_B7

En rando il est nécessaire d'avoir de bonnes lames, mais lesquelles ?

Voici donc les nôtres :

Celles du haut sont nos couteaux individuels avec leurs étuis (fait par Patrice)  nous aimons particulièrement les opinels qui sont parfaits pour couper le saucisson, un pissenlit ou du petit bricolage. Deux étuis en sus du couteau ont un fire steel qui permet d'allumer facilement le feu (pas besoin de courir après les allumettes)

Ils sont adaptés à la main de leur possesseur (le  vert, le plus petit pour Isabelle par exemple) l'un d'eux possède en plus un sifflet (utile en cas d'accident )

Les deux grosses lames du bas sont essentiellement des couteaux de bâtonnage. Ils permettent de couper le bois pour le feu, fabriquer un piquet de clôture, bref sont parfaits pour le gros travail du bois. Toute leur structure (lame, manche) est étudié pour ce but.

En sus nous avons la machette et un couteau croche (idéal pour s'amuser le soir à fabriquer des objets en bois, cuillère par exemple)

Couteau croche
Vign_B8

 

 

Pour faire un peu de travail sur le bois (nous en sommes à balbutier sur des cuillères comme vous le voyez !) nous avons un couteau croche (avec son petit étui fait toujours par Patrice)

Permet de meubler agréablement (et utilement :) ) les soirées.

© 2012
Créer un site avec WebSelf