Testeur de matos

Matériel Vidéo

Appareils Photos Numérique

– Sony CyberShot Lens G WX 100

– Sony CyberShot Carl Zeiss

– Nikon 1 J1


Camescope

– Sony HandyCam HDR-cx 250

– Trepied Velbon Ultra Maxi   (990g )

Spécial filles !

Test concluant d’une mooncup.
Pour en savoir plus :

http://www.easycup.fr/

Pratique

A l’usage je me suis aperçue que laver les fringues bien hum hum avec un bout microscopique de savon de Marseille ça ne le fait pas des masses, en particulier à l’eau froide des rivières… Turlupinée par ce terrifiant problème (mais oui !) une randonneuse aguerrie m’a suggéré de trouver un tube de lessive en gel. Excellente idée !

Matériel divers

Tarp

Tarp en ponchos pour préserver du soleil, mais oui !

Rangers armée Française

Test de l’été : les rangers Mle 1947. Essai des plus concluant.

Trouvés (encore) à : La Tranchée Militaire

Sac à dos

Pour le ravitaillement, nous avons 2 petits sac à dos pliables. C’est très pratiques, une fois pliés ils ne prennent quasiment pas de place et offre un bon volume pour les courses.

Bâches & co’

Les guérilleros n’ont pas débarqués, c’est juste le grand nettoyage de nos bâches de selle et de nos ponchos

Journal de bord

Tenir un journal de bord où on note jour après jour non seulement les multiples anecdotes mais aussi le kilométrage, la météo, les difficultés et les moments forts, est essentiel afin de garder un souvenir pérenne de cette aventure.

Alors… A vos plumes !

Voici un exemple des carnets qui nous suivent ou nous ont suivi aux long de nos pérégrinations.

Tarp bis

Tarp en extension de la tente afin d’abriter de la pluie.

Fabrication : 2 ponchos armées allemande assemblés, longes d’attaches & branches.

Rangers Bis

En situation, confort et discrétion.

Table

Les caisses de bâts se transforment en table, facile non ?!

Nos couteaux et pourquoi

En rando il est nécessaire d’avoir de bonnes lames, mais lesquelles ?

Voici donc les nôtres :

Celles du haut sont nos couteaux individuels avec leurs étuis (fait par Patrice)  nous aimons particulièrement les opinels qui sont parfaits pour couper le saucisson, un pissenlit ou du petit bricolage. Deux étuis en sus du couteau ont un fire steel qui permet d’allumer facilement le feu (pas besoin de courir après les allumettes)

Ils sont adaptés à la main de leur possesseur (le  vert, le plus petit pour Isabelle par exemple) l’un d’eux possède en plus un sifflet (utile en cas d’accident )

Les deux grosses lames du bas sont essentiellement des couteaux de bâtonnage. Ils permettent de couper le bois pour le feu, fabriquer un piquet de clôture, bref sont parfaits pour le gros travail du bois. Toute leur structure (lame, manche) est étudié pour ce but.

En sus nous avons la machette et un couteau croche (idéal pour s’amuser le soir à fabriquer des objets en bois, cuillère par exemple)

Couteau croche

Pour faire un peu de travail sur le bois (nous en sommes à balbutier sur des cuillères comme vous le voyez !) nous avons un couteau croche (avec son petit étui fait toujours par Patrice)

Permet de meubler agréablement (et utilement 🙂 ) les soirées.

dictum venenatis ipsum Donec dolor. tempus amet, porta. quis luctus facilisis