Nous voici debout comme chaque jour dès 5h, et le soleil se levant sur le lac est un spectacle à lui seul. Les chevaux réclament un petit dej’ qu’avec Vincent nous allons trouver en récoltant des repousses de maïs dans un champ un peu plus loin.
Nous plions et partons dès 6h30, décidément nous nous optimisons contre notre gré ! Pégous que son jour de farniente a admirablement reposé, avance d’un pas gaillard, entraînant tout le groupe. Peut-être a-t-il hâte aussi d’arriver à la prochaine étape afin d’y trouver une vraie et succulente prairie, avec lui ce serait plutôt ça !
Aujourd’hui le tracé est charmant et les paysages somptueux, nous faisant étrangement penser à la Slovénie avec ces montagnes verdoyantes et ses petits villages tout nichés dans les vallons. Nous arrivons à Podluhy où nous nous ravitaillons à la coop’, puis nous allons à la mairie afin de voir s’il est possible d’obtenir un carré d’herbe. C’est chose faite en 5mn. Nous nous retrouvons dans une immense prairie bordée par un vif potok : le rêve de Pégous est exaucé !

Il fait terriblement chaud et il n’y a pas d’arbres, aussi devons-nous monter un tarp afin de nous abriter. Comme quoi des ponchos ça sert à tout !

Un court orage nous interrompt et hormis la venue de deux cavalières qui passent le long de notre clôture, nous snobant dédaigneusement, ce sera les seuls événements du jour. Ouf !
Nous pouvons nous régaler de pains banik tout en barbotant dans le potok aux eaux glacées.

id Curabitur Donec pulvinar venenatis consectetur dolor Aenean at